Quelle méthodologie adoptée pour une lettre de motivation percutante ?

Lorsqu'un étudiant est à la recherche d'une entreprise en alternance, la lettre de motivation, élément clé de votre dossier de candidature, est tout aussi importante que le CV.

A ce titre, sa rédaction doit faire l’objet d’une attention particulière, que votre candidature concernent une offre d'emploi en BTS, en licence ou en mastère en alternance.

Une phrase mal construite, trop longue, une idée mal exprimée peut vite décourager le recruteur d’aller plus loin.

Voici une liste d’erreurs et de pièges courants à éviter.

Construire votre lettre en prévoyant trois paragraphes que l’on peut résumer par le triptyque

VOUS-MOI-NOUS ou bien MOI-VOUS-NOUS :

 

L’accroche 

« Vous » : pourquoi vous m’intéressez 

« Moi » : ce que je peux vous apporter 

« Nous » : ce que nous pouvons faire ensemble

 

Ce sont les informations que tout recruteur souhaiterait trouver dans une lettre de motivation.

 

Les deux premiers paragraphes peuvent être inter-changés. Certains préféreront parler d’eux avant que de parler de l’entreprise, il n’y a aucune règle imposée en la matière.

 

L’essentiel étant de trouver les mots justes pour susciter la curiosité chez le lecteur dès les premières lignes.

 

Ciseler votre « attaque »

Dans le jargon journalistique, une introduction est encore appelée « accroche ».

Et pour cause : elle n’a qu’un seul but, celui d’éveiller la curiosité du lecteur sur un fait divers, une affaire politique ou un match de foot.

Il s’agit de dresser le décor, d’interpeller et de résumer en quelques phrases, l’intérêt de la chose, justifiant ainsi la raison d’être de l’article.

Si cette accroche est réussie, le lecteur aura envie de continuer sa lecture.

Mais si elle est sans saveur, sans nervosité, avec des phrases longues comme des lundis de novembre pluvieux, le lecteur du journal passera à une autre page. Ou à un autre journal.

L’introduction d’une lettre de motivation fonctionne exactement de la même manière.

Et dans le cas d’une réponse à une petite annonce, il s’agit de rappeler dès le départ le bien-fondé du courrier en reprenant l’intitulé de la petite annonce pour que le lecteur sache immédiatement que l’on postule à cette offre..

 

Une introduction nerveuse et accrocheuse

Réussir cette introduction est vitale.

Elle donne le ton de la suite et dessine un portrait en creux de celui qui écrit.

Des phrases simples, courtes, interpellant le lecteur donneront de l’auteur une image dynamique.

Au contraire si les phrases sont longues et alambiquées, complexes et difficiles à cerner, l’auteur sera jugé de la même manière. Pour autant, il ne faut pas tomber dans l’excès inverse qui consiste à ne jamais glisser plus de quatre mots dans une même phrase. Tout est question de dosage, de respiration, d’équilibre et d’alternance.

Quel style choisir pour votre lettre de motivation ?

Un style direct, sans fioritures ou style ampoulé, sans auto-promotion excessive non plus : autant de garanties pour être lu !

 

Règle de base : Utilisez un style direct.

Écrivez comme si vous parliez à votre lecteur. Évitez les fioritures, les formules ampoulées, les phrases interro-négatives. Ne vous laissez pas aller non plus : les formules familières (« boîte » au lieu d’entreprise par exemple) sont à proscrire. Orthographe et ponctuation.

Dans un premier temps, utilisez dictionnaire, grammaire ou vérificateurs et correcteurs orthographiques et grammaticaux de votre traitement de texte.

Dans un deuxième temps, faites relire par 3 personnes au moins. Une faute d’orthographe peut lourdement pénaliser une candidature.

 

Quant à la ponctuation, reportez-vous à son usage tel qu’il est défini dans le dictionnaire, ou mieux, dans un livre de grammaire.

 

Quant à la construction des phrases, souvenez-vous de la vieille règle : phrase = sujet + verbe + complément « Je » ou « J’ai » Le « Je », « J’ai » en début de phrase gêne certaines personnes (aussi bien lecteurs, qu’auteurs). Vous pouvez très facilement leur substituer : • Avec l’aide… • La société XYZ m’a confié… • En favorisant… • Nous… • En mettant… • Sans aucun… • En utilisant… • Suite à… • Grâce à… • Travaillant comme…

 

Des phrases caractéristiques

Pour que vos phrases soient bien tournées, c’est-à-dire agréables à lire, percutantes et convaincantes, elles doivent avoir les 5 caractéristiques suivantes. Claires : Rédigez en partant du principe que votre lecteur est par nature hermétique et sceptique. Actives : Préférez toujours le style actif au style passif.

Entretien informatif
Écrire des lettres
plan de travail Collègues de travail
Entretien de travail
Entretien d'embauche
Entretien d'embauche
Femme sur le téléphone
UFIP Business School Nice Article

Nos formations post bac+3 à Nice en alternance et en apprentissage

Bac +4 / 5 Manager d'affaires

Différentes spécialités :

Bac +4 Administrateur du système d'informations

© 2020 UFIP Business School / Tous droits réservés / contact@ufip.eu / 04.93.19.41.21

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube UFIP
  • LinkedIn Social Icône