Informatique & Nouvelles Technologies

L'UFIP vous propose des parcours en ingénierie informatique du Bac+2 au Bac + 5.

Nos parcours sont mis à jour chaque année afin de garantir la meilleure employabilité à nos étudiants. Notre service "Veille informatique" assure une mise à jour constante des compétences.

Ce sont de ces analyses qu'est né notre parcours DevOps.

L'intégralité de ses parcours sont accessibles en alternance.

Notre formation DevOps est proposée en e-learning et peut être effectué en alternance et en apprentissage.

BTS Services Informatiques aux Organisations

Orienté Développement d'Appplications (SLAM)

BTS Services Informatiques aux Organisations

Orienté Infrastructures & Réseaux (SISR)

Bac + 3 / 4  Adminsitrateur des Systèmes d'informations Orienté Systèmes, Réseaux et Sécurité

Bac +  5 Expert en Systèmes d'informations

Ce quoi le DevOps ?

Cette nouvelle organisation des DSI a émergé il y a quelques années (octobre 2009). Elle prône le rapprochement des équipes de développement et d’ingénierie système pour améliorer la production, la communication et la réactivité des projets de transition digitale.

Près de 10 ans après, le mouvement DevOps a pris une ampleur remarquable au niveau international, et ne cesse de croitre.  Déjà plus d’une trentaine de conférence #DevOpsDays a été organisée dans le monde.

L’extension des méthodes agiles aux équipes de l’exploitation

DevOps est de fait l’extension des méthodes agiles au domaine de l’exploitation. Maîtrisées depuis une dizaine d’années, les méthodes agiles (Scrum par exemple) facilitent l’intégration continue des besoins des utilisateurs au sein des applications, grâce à des cycles de développement courts, sur un mode itératif et collaboratif, avec une mise des développeurs au contact régulier des utilisateurs. La mise en production des applications n’est possible que lorsque l’infrastructure est prête à les accueillir. Les méthodes agiles permettent théoriquement des cycles courts de production. Mais en fait, trop souvent il y a une fourniture de fonctionnalités qu’on empile en environnement de recette ou en pré-production, mais qui ne passent jamais en production parce que le département Ops n’est pas intégré dans la boucle.

DevOps, trait d'union entre les développeurs et la production

Méthodologie ? Boîte à outils ? Processus ? Non.

Le terme DevOps fait plutôt référence à une culture qui vise, au sein d’une direction des systèmes d’information DSI, à améliorer la communication et la collaboration entre, d’un côté, les équipes en charge du développement des applications (Devs) et, de l’autre, celles responsables de leur mise en production et de leur maintien en condition opérationnelle (Ops).

Faire dialoguer ces deux populations est un défi d’autant plus grand qu’elles ont pour coutume de travailler en silos. Elles ne partagent pas les mêmes priorités, les Devs pensent vitesse et court terme, tandis que les Ops raisonnent stabilité et long terme.

DevOps, inscrit dans l’ADN des géants du web

Pour combler cet écueil, les entreprises traditionnelles commencent  à s’inspirer des pratiques des géants Web (Google, Amazon, Facebook, …) tous adeptes de la première heure de DevOps. Ces sociétés qui n’existaient pas il y a encore 25 ans et qui sont aujourd'hui des acteurs majeurs, se distinguent par la vitesse à laquelle ils se développent et avec laquelle ils sont capables de déployer leurs nouveaux services applicatifs.

A titre d'exemple : Amazon déploie ainsi une nouvelle version logicielle toutes les 11,6 secondes, soit plus de 300 fois par heure. Une prouesse impressionnante, et même carrément renversante quand on sait qu’un seul déploiement impacte en moyenne 10.000 serveurs !

Une vitesse de déploiement des applications exceptionnelle

Aujourd’hui, DevOps n’est pas seulement un buzzword, c’est une réalité opérationnelle. Une réalité qui se mesure par des gains tangibles quand les différentes équipes du département IT parviennent à resserrer leurs liens en se conformant aux principes de DevOps.

Une étude très documentée (State of DevOps Report – 2015 du cabinet PuppetLabs et du groupe IT Revolution Press) conduite auprès de 20.000 Devs et Ops révèle que les équipes passées à DevOps déploient 30 fois plus fréquemment, dans des délais 200 fois plus courts, et rencontrent 60 fois moins d’incidents. Et quand elles font face à des dysfonctionnements, elles les résolvent 168 fois plus rapidement.

DevOps : une demande accrue et ancrée … 

Si les éléments que nous produisons ici n'établissent pas à ce stade les bases d'une statistique rigoureuse sur le marché de l'emploi local ou national des métiers du DevOps, ils sont néanmoins le résultat d'une observation objective dont la portée ne saurait être sous-estimée. 

Sur près de 60 000 offres d'emplois revendiquées par le site                     , 5 593 sont liées aux métiers du DevOps dont 285 pour la région Sud - Provence Alpes Côte d'Azur (chiffres avril 2019). Vous trouverez ci-dessous, à titre d'exemple, quelques-unes de ces offres.                           

© 2020 UFIP Business School / Tous droits réservés / contact@ufip.eu / 04.93.19.41.21